Les mystères de Paule / Emmanuel Faivre / Ecole Paul Bert de Saint-Omer

Février-Mai 2022.

Dans le cadre du CLEA (Contrat Local d’Education Artistique) sur le territoire du pays de Saint-Omer (CPASO), nous sommes amenés avec Emmanuel Faivre, créateur sonore et visuel, à co-imaginer et co-réaliser des projets selon les sollicitations et l’envie des partenaires. Ces projets sont toujours menés conjointement alliant images et sons.

Avec la classe de CM2 d’Olivier Bayard, nous avons travaillé sur une histoire de disparition dans le grenier de l’école. Les élèves dirigé par Olivier Bayard ont écrit un  roman dans lequel trois détectives chevronnés partent à la découverte du grenier, traversent le temps grâce à une armoire spatio-temporelle pour se téléporter  dans les années 1950 et retrouver la petite Paule disparue.

Après une première rencontre et la scénarisation de leur récit, une journée de tournage pour récolter des sons et images qui aboutiront sur un film photographique et sonore.

Intervenante / Môm’Arles / Rouvrir le monde / DRAC PACA

Durant une semaine, nous avons proposé une exploration de la photographie avec des procédés anciens tels que : le rayogramme, le cyanotype et le sténopé. Ces techniques permettent de découvrir les possibilités liées aux traces que laisse la lumière sur du papier photosensible. 

C’est à partir de plantes collectées par les enfants que ces différentes techniques ont été expérimentées. 

De là est né un herbier photographique.

Intervenante / Fondation Luma / Sextant Et Plus

L’architecture et le patrimoine de la ville d’Arles.

Projet réalisé avec la Fondation Luma, L’association Sextant et plus et l’école des Alyscamps. (Classe de CP).

Magali Delrieux (sextant et plus) / Fanny Bouscarade (Ecole des Alyscamps)

Les élèves inventent des histoires avec des personnages en  mettant en valeur l’architecture, les monuments de la ville d’Arles. Un lieu important qui fait partie d’un des « trésors » de la ville d’Arles et de son patrimoine :  Les Alyscamps a été choisi.

Les élèves ont choisi d’interpréter deux histoires qu’ils ont eux même scénarisées se mettant en scène et utilisant les Alyscamps comme décor. 

Deux scenarii ont été imaginés :

Une histoire policière

Léo a disparu / Conte inventé par les enfants.

Le petit Léo a disparu, les parents sont désespérés et font appel à Phil, détective privé pour les aider à le retrouver. Le malfaiteur veut une rançon car les parents de Léo sont très riches et vivent dans un château. Phil va suivre des indices pour retrouver le petit Léo.

Une histoire s’inspirant du conte

Le château de Pictordu / Contes d’une grand-mère.

Résumé des élèves de CP. Illustration en photo du passage au château de Pictordu. Le rêve éveillé ? 

La petite Diane était dans une école. Elle est tombée malade, elle est glacée. Son papa vient la chercher. Il vient la chercher en calèche mais ils ont un accident. Ils découvrent un château. Ils mangent. Diane s’endort dans le château. 

Elle voit une fée. Elle est glacée. Elle voit des statues qui bougent, des tapis qui bougent, des gargouilles qui sortent des murs. 

Après c’est le matin. Est-ce qu’elle a fait un rêve ?

Le travail a été réalisé avec des appareils photos numériques et des sténopés.

Les enfants ont ensuite construit une ville imaginaire à partir de leurs photographies.