Aurélia Frey

Aurélia Frey vit et travaille entre Arles (Région PACA) et Aubusson (Région Limousin). Née en 1977, Aurélia Frey est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles. Membre de la section artistique de la Casa de Velazquez à Madrid de 2008 à 2010. Membre du studio Hans Lucas. Représentée par l'agence Plainpicture.

Contact

freyaurelia@gmail.com

Apnée

Apnée

Aurélia Frey & Emmelene Landon

aux Editions nonpareilles :

http://www.nonpareilles.com/fr/catalogue/14/apnee

2015

photographies d’Aurélia Frey
texte d’Emmelene Landon
traduit en anglais par Emmelene Landon
16×21,5 cm à la française
64 pages, broché, cousu
31 images, impression 5 couleurs
isbn : 979-10-90248-04-5

 

Publication pour des magazines, journaux

Quelques exemples de publications pour des magazines et journaux : Géo, Die Zeit, Le Monde, TGV magazine, SFZ …

 

Couvertures de livres

Couvertures de livres / CD / DVD

pour  les éditions Mercure de France, Livre de poche, Pocket, Points, Naïve ….

Qu’avez-vous fait de la photographie ?

Qu’avez-vous fait de la photographie ?

Parution  dans l’ouvrage Qu’avez-vous fait de la photographie/ École Nationale Supérieure de la Photographie édité aux éditions Actes Sud. C’est la question que l’Ecole nationale Supérieure de la Photographie d’Arles a adressée à tous ses diplômés à l’occasion de son trentième anniversaire. Sous forme de textes et d’images, leurs réponses, présentées dans cette édition, donnent à voir la diversité de leurs parcours et de leurs démarches…..

Calle del Barco 13

Projet éditorial, fruit de la collaboration entre Nelly Labère, nor­malienne, agrégée de lettres modernes, Maître de Conférences Université de Bordeaux III pour les textes et Aurélia Frey pour les photographies.

Travail réalisé à Madrid dans le cadre de la résidence à la Casa de Velázquez.

Comment rendre compte de l’identité mouvante de Madrid ? Comment éclairer ses mutations les plus intimes inscrites dans le paysage urbain ? Comment esquisser le portrait d’une de ses rues emblématiques, à mi-chemin entre l’Eglise San Ildefonso et Gran Vía, à la limite des quartiers de Chueca et de Malasaña, à travers ses habitants réels et fantasmés ? Calle del Barco 13 est ce livre utopique qui réunit 13 portraits littéraires et photographiques issus des rencontres et des entretiens réalisés Calle del Barco. Photographies, citations et textes poétiques se mêlent pour suggérer la vie d’une rue qui ne sera jamais montrée si ce n’est par ses portraits réels mais détournés. Traverse, lien et lieu d’observation privilégiés pour témoigner d’un métissage culturel faisant cohabiter, sur une même section urbaine, les différents acteurs d’une identité plurielle et complexe, la Calle del Barco invite à (re)-découvrir la géographie de Madrid. Loin de se vouloir une enquête sociologique, ce projet en­tend donner à voir les indices de ces mutations sociales tout en les inscrivant dans un livre résolument esthétique et poétique.